Fiche Compagnie

Collectif à l'Envers

Nom du ou des créateur(s)
Erwan Keravec et Ronan Le Gouriérec
Présentation de la compagnie

Le Collectif à l’Envers a été créé par Erwan Keravec et Ronan Le Gouriérec, deux musiciens complices, partenaires de jeu mais aussi différents. En créant un espace partagé où la mutualisation des expériences favorise le développement artistique de chacun, « à l’envers » de l’air du temps, ils cherchent à défendre collectivement leurs propos singuliers.

Le Collectif à l’Envers se situe dans l’esthétique des Nouvelles Musiques Traditionnelles en comprenant « nouvelles pratiques des musiques traditionnelles » ou « nouvelles formes issues des pratiques de musiques traditionnelles ». Le Collectif à l’Envers s’engage sur le travail de création sans prendre le répertoire traditionnel comme une base.

Le Collectif à l’Envers a pour objectif la production et la diffusion de spectacles vivants, la production phonographique, la création d’œuvres plastiques, l’organisation d’évènements, l’accompagnement de projets artistiques, la mise en place d’ateliers pédagogiques, etc.

Subventions, mécenat

Subvention : Ministère de la Culture et de la Communication (DRAC / Pays de la Loire), La Région Pays de la Loire et la Ville de Saint-Nazaire.

Adresse
Maison des associations – Agora 1901
2 bis avenue Albert de Mun
France
Téléphone
06 59 26 02 12
Email
c.alenvers@orange.fr
Site internet
https://collectifalenvers.wordpress.com/
Contacts

Chargée de production
Sophie Bernard
06 20 52 02 84 // sophie.c.alenvers@orange.fr

Administrateur
Arnaud Caillé
06 59 26 02 12 // c.alenvers@orange.fr

Liste des spectacles de la compagnie

Par le petit bout du Noz

Muni d’un saxophone baryton magique, de gommettes et d’onomatopées savantes ou loufoques, Ronan entraîne les jeunes enfants et leurs parents dans un mini-bal. Les familles, parents et enfants, se retrouvent main dans la main, propulsés dans de véritables danses traditionnelles : Galop Nantais, Cercle Circassien, Rond de Saint-Vincent… Ça swingue, ça virevolte, ça groove et ça chaloupe !
« C’est drôle, intelligent et très convivial de pouvoir partager ce moment, le sourire aux lèvres et des fourmis dans les pieds ! » Steve Belliard, Le Rabelais, Changé (72)