Fiche Spectacle

Les Pensées Sauvages

Compagnie: Les Bruits de la Lanterne
Création: 2018
Formes utilisées: musique, poésie, ombres, projections lanternes, manipulation d’objets
Age: Dès 3 mois
Durée: 30 minutes
Equipe artistique

Jean-Claude Oleksiak : musicien
Catherine Morvan : comédienne et chanteuse

Type(s) de lieu(x): Lieu équipé (Théâtre), Lieu non-équipé (Crèche), Salle occultée nécessaire (salle non équipée pouvant faire le noir)
Argument

« Les pensées sauvages » évoquent très bien ce que nous voulons offrir : un espace en dehors des conventions sociales, en appui sur le langage spontané des petits enfants, sans vouloir leur inculquer le langage exigé par notre société mais en s’appuyant artistiquement sur la poésie d’un son jamais entendu, une image créée venant de nul part et ne racontant pas forcément quelque chose mais vécu dans l’instant. Offrir un moment atypique, naissant de tous ces surgissements inattendus et spontanés si spécifiques des très jeunes enfants, dans un lien et une écoute profonde les uns avec les autres.

Coproducteurs

Conseil départemental 93, Drac, Ville de Neuilly/Marne

Lieux de région parisienne dans lesquels a tourné ce spectacle :
Biographie des artistes

Catherine Morvan : comédienne, chanteuse, metteur en scène et peintre.
Catherine Morvan a fait ses premiers pas de comédienne avec Régis Hébette, au théâtre de l’Échangeur à Bagnolet (« Holà! » écrit et mise en scène par R. Hébette). Depuis, elle a rencontré des publics très différents en jouant dans les hôpitaux avec les Troubadours du Soleil, dans les prisons avec le théâtre du Fil, dans la rue avec TNT et « Cas d’espèces ».
Aux côtés de musiciens, peintres et danseurs, elle fait des performances vocales et corporelles et pratique la poésie sonore. Elle est également récitante dans « Les lettres de Calamity Jane à sa fille », spectacle musical de Laurent Géant.
En 2000, sa rencontre avec le plasticien et metteur en scène Vincent Vergone va marquer un tournant dans son parcours artistique. Il l’initie au théâtre pour la toute petite enfance, à la manipulation d’objet de la nature, la marionnette et les lanternes magiques. Elle jouera pour lui: « Chansons d’automne », poèmes de Verlaine, « À fleur d’eau », poèmes de Llorca, « Au hasard des oiseaux » poèmes de Prévert, « Lettres en l’air », poèmes de Valérie Rouseau.
En 2010, elle crée sa compagnie « Les bruits de la lanterne » avec le musicien Jean-Claude Oleksiak. A travers ses spectacles intimes, poétiques, visuels et musicaux, elle s’adresse à tous les publics et peut ainsi défendre dans un spectre large ce qu’il y a de plus cher à ses yeux : la poésie. Elle considère que l’enfant le plus jeune est très à même de recevoir des poèmes car il écoute avec ses sens, cela même qui mène le poète à écrire. Chacun de ses spectacles est une invitation à la contemplation. Dans une société où tout s’accélère, elle aime ralentir le temps et déployer des perles de beauté ; Jules Supervielle, François Cheng, Jean Grosjean, Jean Giono.
Elle explore également en musique improvisée des auteurs comme Eugène Savitzkaya, Samuel Beckett, Henri Michaux, Antonin Artaud, Kafka, Aimé Césaire.
Catherine est également peintre. C’est elle qui créé tous les visuels de ses spectacles et elle grave des plaques pour des lanternes magiques.
Ses influences majeures : Claude Régy et Meredith Monk.

Jean-Claude Oleksiak est musicien (contrebasse, guitare, flûte et percussions).
Il étudie la contrebasse au Conservatoire National de Gennevilliers, puis suit des cours avec Paul Imm et François Théberge à l’I.A.C.P. d’où il sort diplômé (basse et arrangement). Il se produit en France et à l’étranger dans diverses formations Jazz et Musiques improvisées avec notamment Sébastien Paindestre, François Théberge, Larry Gillespie, Serge Merlaud, Alain Jean-Marie, Olivier Hutman, Sara Lazarus, Gaël Mevel, Eric Barret, Sylvain Beuf, Emile Parisien… Il enregistre régulièrement aussi pour le cinéma (Gavras, Ellipse Animation, Cinéa Production…). Il fonde, il y a 4 ans « Les Bruits de la Lanterne », formation spécialisée dans l’improvisation musicale en interaction avec des films muets. Il dirige aussi depuis 9 ans LA FABRICA’SON, salle de concert sur Malakoff faisant partie de la Fédération des Scènes de Jazz et Musiques Improvisées.