Fiche Spectacle

Som Som

Compagnie: Centre de Rencontres et Interventions Musicales / Erik Baron
Création: 2016
Formes utilisées: Musique, conte
Age: Dès 3 mois
Durée: 35 mn
Equipe artistique

Valérie Capdepont : jeu et mise en scène
Erik Baron : jeu et musique

Type(s) de lieu(x): Lieu équipé
Argument

Une expérience poétique et sensorielle pour les tout-petits, dans l’univers de la montagne, des troupeaux et de la transhumance. Le parcours musical de Som Som s’articule autour des sonnailles, de jeux vocaux, de petites histoires et de comptines.

Coproducteurs

Production C.R.I.M.
CENTRE DE RENCONTRES ET INTERVENTIONS MUSICALES

Lieux de région parisienne dans lesquels a tourné ce spectacle :
Biographie des artistes

Valérie Capdepont

Comédienne et chanteuse depuis l’age de 18 ans, orthophoniste pendant 3 ans spécialisée dans l’éducation précoce des enfants sourds profonds (construction du langage oral et gestuel…).
Elle travaille à la compagnie les enfants du paradis depuis sa création. Elle explore la musicalité de la langue dans les grands textes classiques, la musicalité du corps (création de Il et Elle, duo de théâtre gestuel sous la direction d’Agnès Coisnay, issue du théâtre du mouvement, et mise en scène notamment de  »O » spectacle jeune public écrit à partir d’improvisations. Elle chante dans un trio de musique traditionnelle (Trio BCK) et prépare la mise en scène de sa prochaine pièce prévue pour 2005, Parole de Terre, conte théâtral, musical et poétique dénonçant les ravages du productivisme, d’après le livre de Pierre Rabhi.

 

Erik Baron – Alchimiste sonore

Compositeur bassiste électronique cordophoniste
Engagé dans des voies esthétiques radicales et non convenues mais toujours dans un esprit d’ouverture, Erik Baron parcourt la matière sonore et ses multiples applications en concerts, théâtre, danse, lectures, audio-théâtre, arts visuels et installations sonores.

Compositeur,  il explore l’impact des sons dans l’espace et son influence sur l’auditeur, c’est ainsi qu’il initie le projet  Drone(s)Scape, un concept à la croisée du concert et de l’installation sonore « … des flots de matières sonores sont délivrés en continu sur de longues durées pouvant générer des états de transe ou de méditation… »

En parallèle de ses propres créations il met volontiers ses compétences au service d’autres créateurs.

Bassiste, il donne une priorité au groove. Conjointement, il explore tous les possibles de l’instrument pour inventer ‘d’autres musiques’ en le traitant avec l’électronique, l’informatique et divers excitateurs de cordes.

BassArco [BowBass], avec des instruments dessinés sur mesure il est l’un des seuls bassistes au monde à avoir développé un véritable jeu mélodique à l’archet.

Cuisine nouvelle  dans la lignée du piano préparé de John Cage et des guitaristes précurseurs comme Keith Rowe, Fred Frith … il développe un jeu singulier avec sa basse dont il obtient des sonorités originales en utilisant des accessoires tels que ferrailles, ciseaux, archet, éponges métalliques, pierres…

Electro, dès le début des années 80 il commence à prolonger les sonorités de ses basses avec l’électronique. Aujourd’hui ces champs d’expérimentations continuent d’évoluer avec la technologie, il a définitivement intégré le laptop dans son set et utilise des instruments tels que le theremin, le ribbon et divers contrôleurs pour piloter à distance l’ordinateur sans perdre l’énergie et la gestuelle d’un jeu vivant.
Cette combinaison Bass|Ordi est un véritable orchestre au bout des doigts.

Interprète, il aime revisiter des œuvres innovantes qui ont marqué la seconde partie du XXème siècle et lui ont ‘ouvert les oreilles’ :  Stockhausen en duo basse électrique/vielle à roue, Steve Reich joué au N’Goni, le mythique ‘in C’ de Terry Riley ainsi que le redoutable ‘De Futura’ de Jannick Top arrangés pour d-zAkord.

Chef d’orchestre, il dirige depuis 2000  d-zAkord, un ensemble de guitares et basses électriques sous très haute tension avec lequel il enregistre trois albums et créé son premier opéra ‘Cordeyades_Vox’.

Ouvert aux sonorités du monde, il joue et compose avec des cordophones du Moyen-Orient [Santùr,  Rûbab,  Saz]  et d’Afrique [Gambri & N’Goni]

Créateur du label  ESAlabs, sa discographie comprend une trentaine d’albums sur les labels Muséa, Ethnéa, Gazul records, Orkêstra international, Harmonia mundi, Musidisc, British museum label, Adda …

Depuis une trentaine d’années il s’est produit en France sur les scènes d’Avignon, Tritonales, festival Rock in Opposition, Auditorium du Louvre, festival ’30:30′, festival des Haut de Garonne, Scènes d’été en Gironde, Printemps de Bourges, Francofolies, New Morning, Dunois, Angoulême musiques métisses, festival Ecouter pour l’instant…

Et à l’étranger au Berlin Merz festival, Théâtre Lantarren d’Amsterdam, Gent festival [Belgique], Uddersfield contemporary festival [UK], Cluj-Napoca [Roumanie] ainsi qu’en Italie, Espagne et Canada. 

Site internet: http://www.erikbaron.com