Fiche Compagnie

Kivuko

Nom du ou des créateur(s)
Christina Towle
Présentation de la compagnie

KIVUKO COMPAGNIE
La Kivuko compagnie, a été créée en 2015 par Djino Alolo Sabin et Christina Towle pour développer leurs projets artistiques. Kivuko, qui signifie en Swahili « D’une rive à l’autre », marque un engagement artistique à relier les paysages du hip-hop, de la danse contemporaine et de la danse africaine à travers une écriture chorégraphique résolument contemporaine qui explore le rapport entre la musique et la danse.
Kivuko – prononcé – Qui? Vous? Co! – décrit une rencontre entre les artistes, le public, et l’envie de co-créer ensemble. A travers des actions culturelles, et des formes chorégraphiques in situ, des créations pour plateau, ces projets ont pour but d’inviter le jeune spectateur en dialogue direct avec l’artiste.

Subventions, mécenat

Co-production: Réseau Courte-échelle

Biographie du ou des créateur(s)

> Equipe Artistique
Chorégraphie, conception et interprétation/ Christina Towle
Franco-Américaine, Christina Towle s’est formée chez Merce Cunningham à NYC et a collaboré avec
plusieurs chorégraphes américains - Wally Cardona, Sean Curran, Stefanie Batten Bland, et Neta
Pulvermacher - avant de s’implanter en France. Elle a travaillé avec Jean-Claude Gallotta en tant que
interprète et répétitrice avant de concevoir ses propres projets chorégraphiques. Elle a suivi la
formation TRANSFORME à la Fondation Royaumont, sous la tutelle de Myriam Gourfink et a
commencé à explorer le mouvement respiratoire et les dynamiques qui s’y associent. En collaboration
avec la chorégraphe Laurence Pagés, elle crée un mode d’écriture partitionelle pour le souffle- leur
projet chorégraphique Trois Souffles (2014) est soutenu par une Bourse d’Ecriture Chorégraphique
du Centre National de la Danse (Pantin), la Fondation Royaumont, le Centre Chorégraphique de
Grenoble et la Fondation Beaumarchais (SACD). Airtight (2013)- solo pour souffle et ballon est né de
ces recherches et est soutenu par le CDC/ La Briqueterie, Le Ménagerie de Verre, le Studio du
Regard de Cygne, et Danse Dense- Pôle d’Emergence Chorégraphique. Entre 2013 et 2015 elle codirige
la Cie du Petit Coté avec Laurence Pagés.
A partir de 2015 elle fonde sa propre compagnie, la Kivuko Compagnie avec Djino Alolo Sabin. La Cie
est accompagné par Danse Dense - Pole d’Emergence Chorégraphique pour ses projets sur la
saison 2016-2017. La première création de la Cie - Debout-Se Relever (oct 2016) est finaliste de la
compétition Danse Elargie au Théâtre de la Ville. A travers la prisme du souffle et de la dynamique,
Debout- Se Relever explore le boxeur mythique Mohammad Ali dans « le combat du Siècle » contre
Georges Forman à Zaire en 1974. Cet trio chorégraphique est co-produit par les Studios Kabakos
(RDC), le Centre Chorégraphique de Roubaix, et la Fondation Beaumarchais - SACD, et soutenu par
Danse Dense et le Point Ephémère.
A partir de 2014, grâce à une première version jeune public in situ de Airtight et deux résidences
artistiques proposées par le Conseil Général de 93 à la crèche Annie Fratellini de Pantin, elle découvre
un nouvelle public : la toute petite enfance. Grâce au soutien de la Réseau de Co-Production Courte-
Echelle elle conçoit un triptyque chorégraphique pour la petit enfance - Lune (2016), Soleil (2017), et
Entre Chien et Loup (2017 - qui sera crée pendant la saison 2016 -2017). Dans ces créations elle
développe un e gestuelle brute mais sensible qui invite son public dans un dialogue kinéthesique et
poétique par son élan et son énergie vitale. En perspective de ce triptyque elle collabore avec le
Public Cinémas 94 et Cinémas 93 sur la création d’un ciné-danse intitulé Dans(e) la lune qui est
programmé dans le Département 94 et 93 pendant l’année 2016.
Composition sonore/ David Mathias
Il collabore sur le spectacle Head2Head en 2006 avec Christina Towle en créant un dispositif
sonore qui reprenait grâce à des micros le souffle et les pas des danseurs, qui est mixé en
live avec des musiques et des documents sonores crées pour le spectacle. Depuis cette
expérience, il réalise le son et la vidéo pour trois vidéos danses Suite, Head2Head et Behind
KIVUKO COMPAGNIE -
the window qu’elle chorégraphie. Il crée des modules sonores pour les spectacles jeune
public Ephe et Ina et Histoires à Danser Débout au sein de la Cie Pasarela. Dans ses
collaborations avec Christina la fabrication de documents sonores (prises de son, entretien)
sont retravaillés et mélangés à des nappes ou des rythmes électroniques. L’incursion de la
parole dans les rythmes ou mélodies soutiennent la danse comme des contrepoints de la
danse et qui viennent éclairer la dramaturgie.
Composition sonore/ Cyril Badaut
Cyril Badaut est né en 1972 à Poissy. Il commence la pratique du saxophone alto en 1988. Il suit
des cours particuliers. Après avoir joué dans plusieurs petites formations dans l’ouest parisien
puis à Paris, il intègre Uban Sax en 1994 pour y pratiquer le saxophone ténor puis le saxophone
baryton. C’est avec ce groupe qu’il parcourt de nombreux pays et y découvre la musique
répétitive. Depuis son arrivée dans Urban Sax, il est de plus en plus sensible à la musique
contemporaine répétitive qu’il écoute avec une oreille critique aiguisée. Ses rencontres et
discussions le mènent finalement à réfléchir sur la musique qu’il souhaite composer.
C’est en 2010 qu’il commence son travail sur le support vinyle, à partir d’un disque rayé destiné à
être numérisé, resté par inadvertance sur une platine pendant sa numérisation. Il trouve là la
matière qu’il cherche pour ses compositions ; le son émis par le rayon gravé d’un son blanc, d’un
tour de disque rayé ; le craquement et l’impact du son transmis par le diamant d’une tête de
lecture. Son premier album de musique minimaliste abstraite sort sous le nom de ‘Intemporal
Analogic Sound’ en septembre 2012 avec pour titre ‘Core’.
Texte/ Sandrine Bonini - auteure et illustratrice
Sandrine Bonini aime les livres depuis toujours et principalement les livres jeunesse. Après des
études aux Arts Décoratifs, elle réalise un premier court-métrage d’animation, adapté du livre de
Gabriel Garcia Marquez, Cent ans de Solitude. Elle se tourne ensuite vers l’illustration afin de
conjuguer ses deux passions : dessiner et raconter des histoires. Elle vit et travaille à Paris où elle
enseigne l’illustration et le cinéma d’animation. Aujourd’hui, elle écrit et illustre des albums pour
les éditions Autrement, Le Baron perché, Hatier, et Picquier Jeunesse. http://sandrinebonini.ultrabook.
com
Scénographie, Installation Vidéo et Création Lumières/ Flore Dupont
Flore Dupont se forme au studio Le Regard du Cygne en tant qu’assistante régisseur en 2001-02
auprès d’Alain Salmon et Frédéric Dugied. Ensuite, entre 2004 et 2007, elle devient régisseuse du
Jeune Théâtre National à Paris et elle travaille également au service technique au Théâtre Paul
Eluard à Choisy-Le-Roi. Elle a également un pied dans l’artistique et suit plusieurs compagnies
en créant pour eux les lumières de leurs spectacles. Le studio lui permet de côtoyer beaucoup
de danseurs et de chorégraphes avec qui elle crée des liens privilégiés comme
Voignier&Bertagniol, Cie Toute une nuit, Cie les Orpailleurs, Cie Les Zonards Célestes, Elsa
Wolliaston, JC. Bleton, Andrea Sitter,…

Adresse
24 Rue de Saint-Pétersbourg, Paris, France
France
Téléphone
06 69 39 00 12
Email
kivukocompagnie@gmail.com
Site internet
https://www.kivukocompagnie.com/
Contacts

24 Rue de Saint-Petersbourg
75008 Paris
adresse de correspondance :
28 Boulevard Aristide Briand Bat # 3C
93100 Montreuil
DIRECTION ARTISTIQUE/ christina.towle@gmail.com / 06 69 39 00 12
DIFFUSION/kivukocompagnie@gmail.com

Liste des spectacles de la compagnie

Entre chien et loup

“Entre chien et loup” désigne le moment de la journée entre le jour et la nuit, où il fait trop sombre pour différencier le chien du loup. C’est un moment trouble, où deux choses, le jour et la nuit, normalement si distinctes, se confondent dans une rencontre furtive.

Ce moment est une métaphore parfaite pour une création qui traite de l’altérité, une chorégraphie qui se construit à travers un jeu de miroir entre l’autre et soi-même. Ce qui me touche dans cette thématique c’est qu’elle réconcilie l’idée de polarité, c’est dans la différence que nous pourrons nous définir nous-mêmes. Comme l’ombre pour le soleil, leur contraste est aussi signe de leur complémentarité, l’un ne peut exister sans l’autre.

Entre chien et loup sera la pièce finale d’un triptyque qui a débuté avec Lune (2014), une exploration chorégraphique de l’énergie lunaire ( la rondeur, la gravité, et la fémininité) et puis Soleil (2016) une exploration des qualités solaires ( le vif, l’ondulation et le masculin). Évoluant dans un univers contrasté, qui vacille entre le jour et la nuit, le blanc et le noir, la lumière et l’ombre, deux individus, très différents physiquement l’un de l’autre, entament un voyage chorégraphique à travers une rencontre surréaliste entre chien et loup. Dans une danse de relation, en miroir, en symétrie et en opposition, ce duo explore comment être ensemble, tout en étant très différents….

Lune

Solo chorégraphique, spectacle d’exploration sensorielle, LUNE raconte, dans une ambiance poétique et surréaliste, la quête
d’une petite fille qui voudrait la lune pour elle toute seule. Dans les pas de Neil Armstrong, de Buzz Aldrin et d’autres qui ont rêvé la lune, sa quête reflète celle de tout homme : toucher à son rêve et créer des strategies pour y arriver.

Sur un texte de l’auteure de livre jeunesse Sandrine Bonini et dans une gestuelle qui se construit au fil du souffle, gonfler et dégonfler un ballon de baudruche deviennent des matières chorégraphiques. Avec un ballon en bouche qui lui donne une allure d’astronaute, la petite fille respire, espérant… atteindre la stratosphère.
Un vrai défi respiratoire !…

Soleil

Un solo conte-chorégraphique sur le désir et le plaisir, SOLEIL raconte, à travers un pas de deux entre soleil et corps, la quête d’un petit garçon qui voudrait garder l’énergie du Soleil pour lui, seul. Car, à son contact, la danse s’éveille en lui, cette énergie le transporte dans une gestuelle électrique et vive. Le soir, il regrette amèrement la tombée de la nuit, elle lui vole son soleil, sa danse, son plaisir… Quand le dernière rayon de soleil s’éclipse son corps devient mou.

L’énergie solaire et la danse ont une histoire d’amour qui traverse le temps, à travers de nombreuses figures cet amour a marqué l’histoire; par exemple, avec Shiva, déesse hindoue; avec Apollon et Hélios figures de la mythologie grecque, et avec le roi Louis XIV, nommé le roi soleil. L’histoire fusionnelle et passionnelle entre le soleil et la danse se réinvente à travers les cultures et le temps. Ici, SOLEIL nous fait voyager dans le monde d’un jeune garçon, interprété par le danseur Miguel De Sousa, qui rêve la chaleur, le sable, la rythme et la danse….