Fiche Spectacle

Emile

Compagnie: Orchestre National d'Ile-de-France
Création: 2015
Formes utilisées: Musique
Age: Dès 4 ans
Durée: 50 minutes
Equipe artistique

– Texte de Vincent Cuvellier
– Musique de Marc-Olivier Dupin
– Illustration projetées de Ronan Badel
– Orchestre National d’Île-de-France
Marc-Olivier Dupin, direction
Guillaume Marquet, récitant

Type(s) de lieu(x): Lieu équipé (Théâtres)
Argument

Après l’immense succès de La Première fois que je suis née, Marc-Olivier Dupin fait une nouvelle fois appel à la poésie simple et amusante de Vincent Cuvellier. Il met cette fois-ci en musique l’histoire du jeune Émile, un enfant à qui il arrive de multiples aventures. Ce conte musical s’inspire de toutes les histoires qu’a déjà connues Émile dans ses livres : Émile fait un cauchemar, Émile est invisible, Émile se déguise, Émile veut un plâtre, Émile a froid, Émile fait la fête, Émile veut une chauve-souris…
Et l’on découvre combien Émile n’est pas têtu : il est très, très, très têtu. Il est aussi malin, farceur, rêveur. La musique originale de Marc-Olivier Dupin se glisse parfaitement dans la peau de ce personnage enfantin : attachante, elle sait retranscrire tout ce que ne peuvent dire les mots, avec humour et légèreté.
La série Émile est éditée chez Gallimard jeunesse, collection Giboulées (livre-disque à paraître en novembre 2015).
Les illustrations de Ronan Badel seront projetées lors du concert.

Coproducteurs

Production Orchestre National d’Ile-de-France en partenariat avec Gallimard Jeunesse

Lieux de région parisienne dans lesquels a tourné ce spectacle :
Biographie des artistes

Marc-Olivier Dupin

Né en 1954 dans une famille de musiciens, Marc-Olivier Dupin commence dès l’enfance le violon avec son père puis l’harmonie avec Nicole Cochereau. Après son baccalauréat scientifique, il est admis au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris. Il y obtient des prix en alto, musique de chambre, harmonie, contrepoint, fugue, analyse, orchestration et direction d’orchestre.

Depuis ses études, il mène une double carrière de compositeur et de responsable d’institutions musicales.

Dès l’âge de 20 ans, Marc-Olivier Dupin s’engage dans la composition pour le théâtre et le cinéma. Son premier « choc heureux » est la rencontre avec le Neveu de Rameau de Diderot mis en scène par Jean-Marie Simon (Cartoucherie de Vincennes et Festival de Spoleto 1975) avec les comédiens Philippe Clévenot et Jean-Marc Bory. Les lumières sont d’André Diot. Il compose les musiques des premiers films d’Arthur Joffé.

Son goût de la pluridisciplinarité l’amène à travailler avec la metteure en scène Brigitte Jaques et le philosophe et dramaturge François Regnault dans les années 1980. Cette collaboration ne s’est jamais interrompue depuis.   

Pour le cinéma, il écrit essentiellement pour le film muet et le documentaire. A la demande d’ARTE, il a notamment composé pour trois chefs-d’œuvre : Salomé de Charles Bryant (2001), Nana, dernier film muet de Jean Renoir (2002) et Monte Cristo d’Henry Fescourt (2006).Il a dirigé ce dernier en ciné-concert à plusieurs reprises, en particulier lors de la programmation de Marseille 2013, avec l’Orchestre National d’Ile-de-France. 

Dans le domaine du documentaire, il collabore régulièrement avec Jérôme Prieur depuis 2004 : Le Réveil d’Apollon, Vercingétorix, René Char, Le Mur de l’Atlantique, Le Journal d’Hélène Berr

Pour la danse, Marc-Olivier Dupin est l’auteur des Enfants du Paradis (créé en 2008 et régulièrement repris depuis), une commande de l’Opéra de Paris chorégraphiée par José Martinez. Toujours pour Garnier, il a également révisé et réorchestré La Source de Delibes et Minkus dans la chorégraphie de Jean-Guillaume Bart.

Il s’intéresse à l’opéra dans ses multiples formes, de l’opéra de chambre à des productions de grande envergure. En 2014, Robert le cochon et les kidnappeurs, sur un texte d’Ivan Grinberg, est créé à l’Opéra-Comique.

Depuis les années 1990, Marc-Olivier Dupin compose souvent pour le jeune public : contes musicaux, opéras pour enfants et chansons. Parmi ses dernières productions : La première fois que je suis née (doublement primé par l’Académie Charles Cros – grand prix jeune public 2012), L’Histoire de Clara et Emile, sur des textes de Vincent Cuvellier, édités par Gallimard Jeunesse. Avec Pef, il réalise un livre CD, Le Ré-si-do-ré du Prince de Motordu (Gallimard Jeunesse).

Amoureux de la couleur, il réalise depuis toujours des orchestrations à la demande de différents solistes : Lily Laskine, Jean-Pierre Rampal, Patrice Fontanarosa, Marielle Nordmann, Hélène Delavault, Mariana Ramos, Nemanja Radulovic, Emmanuel Krivine, Antoine Tamestit…

En 2003, il crée sa propre société d’édition musicale : Tsipka Dripka.

En tant que responsable d’institutions musicales, Marc-Olivier Dupin a notamment été directeur du Conservatoire de Paris (1993-2000), de l’Orchestre National d’Ile-de-France, de France Musique, de la Direction de la Musique à Radio France. Il a été conseiller musique de Jack Lang (mission de l’Education artistique 2000-2002) et auprès d’Eric Garandeau président du CNC (2011-2013). Depuis 2013, il est directeur du Pôle Sup’93. En juin 2015, il est élu au Conseil d’administration de la SACD.

Marc-Olivier Dupin est Chevalier de l’Ordre national du Mérite et de la Légion d’Honneur.

Site internet: http://www.orchestre-ile.com/