Fiche Compagnie

Compagnie Aérostat Marionnettes Kiosque (AMK)

Nom du ou des créateur(s)
Cécile FRAYSSE
Présentation de la compagnie

La compagnie AMK a été fondée en 2000 avec la création d’un spectacle de marionnettes sur table intitulé « Certaines aventures de Madame Ka » (d’après « Madame Ka de Noëlle Renaude). Au cours de ces 10 dernières années, la ligne artistique de la cie a progressivement évolué. D’abord très stimulée par des dynamiques de recherches dramaturgiques nourries de textes contemporains et d’explorations d’outils marionnettiques (« Le Mioche »2002, « Rose »2005, « De l’intérieur »2005), les dernières créations (« Mangeries »2007, « Gingko Parrot »2009, « Iceberg »2011, « Paradéïsos »2014) affirment un vif intérêt pour l’expérimentation d’installations-spectacles faisant appel à des champs artistiques pluridisciplinaires (musique, poésie, documentaire sonore, danse, arts plastiques, cinéma d’animation) et s’interrogeant sur la place du public au cours de la représentation scénique : immersion du corps du spectateur dans la scénographie, multidiffusion sonore, interaction des interprètes avec le public, improvisations écrites, déploiement de points de vues, espaces laissés aux imaginaires individuels, dramaturgie s’appuyant sur une création de sens à partir de signes tant sensoriels que narratifs.
Depuis 2007 s’affirme le choix d’une implication participative du public et des interprètes, dans l’espace, le jeu et la réception, en proposant des modes de narration inspirés du collage et qui permettent au public de développer un espace de libre interprétation.
Un intérêt fort pour la petite enfance existe depuis 2005.

La cie AMK est conventionnée par la DRAC Ile de France et la Région Ile de France depuis 2010.

Biographie du ou des créateur(s)

Après une année d’hypôkagne en philosophie, étudie à l’École des beaux-arts de Rennes où elle obtient un DNAP Art. Elle poursuit ses études à l’École des arts décoratifs de Strasbourg en scénographie avec Pierre André Weiss (scénographe d’Olivier Py) où elle obtient un DNSEP, suit à Paris au Théâtre aux Mains Nues la formation professionnelle de l’acteur marionnettiste avec Alain Recoing dont elle devient l’assistante l’année suivante.
En 2000, elle co-fonde la Compagnie AMK – Aérostat Marionnettes Kiosque. Avec le spectacle Le Mioche, publié à L’École des Loisirs, elle est lauréate de la bourse à la vocation de la Fondation de France en 2003. Elle réalise en lien avec le spectacle et en collaboration avec Isabelle Gautray un ouvrage graphique (Editions Passages Piétons).
Elle participe également à la création d’un ouvrage aux Editions de l’Œil sur le spectacle De l’intérieur.
Elle obtient en 2005 une bourse à la mise en scène de la DMDTS. Elle réalise en 2008 pour le Théâtre de la Marionnette à Paris une valise d’artiste à vocation pédagogique. Très investie dans la rencontre et le travail avec les publics, elle travaille régulièrement auprès d’enfants et adultes (ateliers, classes artistiques, formations). Elle entreprend en 2008 un travail de recherche 10 à l’Université Paris 8 sur la théâtralité des arts plastiques et ses enjeux expérimentaux, notamment pour les jeunes publics. Elle suit aux Gobelins en 2008 différentes sessions de formation en cinéma d’animation.
La recherche plastique garde dans l’ensemble de son travail une place prédominante, avec une sensibilité forte pour l’exploration de formes hybrides, mixages de genres, arts plastiques, animation et expérimentations narratives.

Adresse
1, rue volant
France
Email
cieamk@yahoo.fr
Site internet
http://www.compagnieamk.com
Contacts

cieamk@yahoo.fr

Liste des spectacles de la compagnie

Cactus

Petite Louve est née sans dent d’une fleur de cactus. Étrangère de par sa nature animale aux esprits des cactus, elle doit apprendre à négocier son territoire dans un monde traversé de nombreux vents afin de ne pas finir recouverte de piqûres. Par la rencontre d’un autre petit loup pourvu au contraire d’une mâchoire disproportionnée, la petite louve va trouver les ressources de faire naître ses dents et apprendre ainsi à poser des limites.
« C’est un défi d’essayer de dire aux enfants ce besoin de se défendre, de montrer une résistance nécessaire, y compris une façon de montrer les dents quand il le faut. Et, tout à la fois, célébrer l’apaisement, le respect. (…) Avec cette thématique, nous sommes sur un fil, assez ténu mais passionnant, et la voie à suivre est un théâtre qui soit poème, c’est-à-dire fait de sensations, avec plusieurs voix, celles d’enfants enregistrées, de la comédienne-artiste, du musicien, une immersion dans les mots qui piquent et ceux qui réparent, ceux qui posent une ligne rouge à ne pas dépasser. » Carl Norac

Gingko Parrot, dans mon arbre il y a...

« Gingko » est cet arbre millénaire, véritable fossile vivant, et symbole de longévité.
« Parrot », c’est un perroquet multicolore, bavard, sauvage et pourtant domesticable à loisir. Il symbolise une mémoire volatile, transmise par strates, répétitions et métamorphoses incessantes.
« Gingko Parrot, dans mon arbre il y a… » invite les spectateurs de 10 mois à 3 ans à pénétrer un « autre monde », singulier et personnel : une arborescence dans toute sa dimension organique, végétale et animale. Dans cet espace intermédiaire se tissent des liens symboliques et logiques, entre le maillage familial et celui des couleurs, des matières et des sons.
Accompagné sur scène par un musicien et un éclairagiste, le comédien joue à naître et renaître incessamment par la manipulation ludique du décor et l’effeuillage de son costume. Ces métamorphoses symbolisent de manière sensorielle l’idée de métissage propre à la famille : sensations de strates qui nous constituent, réseau de racines et de chemins de vie possibles qui s’offrent à nous.
« Spect’acteurs » en libre circulation, les enfants peuvent se laisser guider par les propositions gestuelles du comédien et les ambiances sonores. Ils décident à leur rythme de le suivre ou de garder leurs distances, de toucher ou de contempler, de se cacher ou de tendre les bras, d’imiter ou de se blottir. Dans cette logique de mouvements et d’initiatives respectés, à laquelle le comédien et le musicien prennent plaisir à répondre sans jamais perdre le fil de leur voyage, les enfants découvrent à la mesure de leur corps et de leur sensibilité tout un matériel à explorer : tentes, tapis, peluches, objets….

Iceberg

Que pouvons nous imaginer, sentir, projeter, derrière, dessous, de l’autre côté de la surface lisse et apparente des choses ? Existe-t-il une rêverie de la matière et de l’invisible ?

« Iceberg » propose un voyage sensible dans les tendres profondeurs d’un curieux petit fennec polaire qui un jour s’interroge sur cette masse mystérieuse qu’il entrevoit sous ses pieds. Avec la légèreté d’un nuage et un petit fil rouge pour bagage, il part à la découverte de cette face cachée de l’iceberg qui n’est autre que celle de son rapport profond au monde.

La figure de l’iceberg, désert polaire flottant et dense à la fois, n’offrant à la perception qu’une infime partie de lui même, s’offre comme allégorie aux toutes premières questions existentielles : quels mystères puis-je frôler du bout de mes doigts, quels mouvements vitaux m’habitent, jusqu’où je peux aller dans ce désir de voyage et à quelle heure il est temps pour moi de ne pas m’y perdre….

Paradeïsos

Et si le Paradis existait sur terre, niché dans une qualité d’échanges que nous pourrions repenser avec la terre, soi-même et les autres ? Paradéïsos est le rêve chorégraphié d’un écosystème harmonieux, proposant aux enfants une joie de vivre, au cœur d’une Islande peuplée de petits êtres dansants. Emerveillements, métamorphoses, éclosions, enfantements. Ces forces vitales prennent corps dans un doux tourbillon de cycles, rythmé par la magie d’un objet déployant peu à peu ses multiples facettes. Images animées, musique, chants, danse et sculptures s’articulent en trois jardins des délices, trois espaces pour s’offrir ici bas le temps d’une nouvelle Genèse. Une plongée joyeuse et colorée dans un savoureux jardin d’Eden imaginaire !

Inspiré du livre Aspects du Paradis, de Séverine Auffret…