Fiche Spectacle

Et si...

Compagnie: Théâtre du champ exquis
Création: 2013
Formes utilisées: Théâtre, Objets de papier, pop-up
Age: Dès 2 ans
Durée: 35 min
Equipe artistique

Texte librement inspiré des albums d’Elzbieta
Mise en scène, dramaturgie Laure Rungette
Scénographie, décor Fred Hocké
Avec Malika Labrume et Deborah Lennie-Bisson
Contrebasse et sons Patrice Grente
Pop-up Alix Lauvergeat,
Costumes Fabienne Arcade
Lumières et régie Cyrille Nagau
Remerciement à Madame Papier, Bernard Girault et Loïc Faucheux

Type(s) de lieu(x): Lieu équipé, Lieu non-équipé
Argument

Et si… l’on partait en voyage, par ici ou par là, en compagnie de deux passagères pour une escapade poétique à la découverte d’un vaste monde, sonore et visuel, tout en vrac et tout à trac… « Tout y a lieu en même temps : les saisons, la nuit étoilée et le lever du soleil, les vacances, les bonheurs, les soucis »… Tous les points de vue sont possibles et chemin faisant, l’on passe allégrement du coq à l’âne. « A un bout de la terre, au milieu de la forêt, c’est l’hiver, tandis qu’au pays du petit éléphant, quoique le soleil soit encore torride, c’est déjà l’heure de prendre la douche du soir. » On s’en fait tout un monde, mais on voudrait bien savoir par où aller et COMMENT, QUI, QUE, QUOI, Où, COMBIEN et QUAND ?
Et si… sous le regard amusé et complice de nos deux aventurières, l’on suivait tantôt l’envol des oiseaux, tantôt les traces des animaux du zoo, tantôt l’un de ces Couci-Couça, petit machinchouette, trucmuche, imprévisible… Capitaine ou simple voyageur, il vogue en bravant tous les dangers sur les mers lointaines aux pays des sardines à l’eau…. Et si, de-ci de-là, l’on tentait l’aventure dans le ciel ou sur terre, à pied, à cheval, en bateau, en ballon, en bus… Mais encore faut-il savoir dans quelle direction poursuivre le chemin…
Et si… tout se suivait et ne se ressemblait pas, comme autant de bribes de vies légères portées par le vent, probables ou improbables. Chuchotés à l’oreille, dans l’intimité de secrets partagés, ou dévoilés au grand jour, le temps de furtives rencontres, les mots des uns et des autres sont une perpétuelle invitation au voyage… Comme au gré d’un grand livre d’images, tout un chacun s’invente ses histoires, parfois sans queue ni tête… Dans ce pays tout de blanc vêtu, blanc comme la page qui s’écrit, blanc comme un monde de papier, blanc comme l’oiseau qui, dans un bruissement d’ailes, nous invite à le suivre…

Coproducteurs

Le théâtre du champ exquis est subventionné par la Communauté d’agglomération Caen la mer, la Région Basse-Normandie, le Ministère de la Culture et de la Communication, la Direction des Affaires Culturelles de Basse-Normandie et le Conseil Général du Calvados. Avec le soutien de l’Institut Français.

Lieux de région parisienne dans lesquels a tourné ce spectacle :
Biographie des artistes

Elzbieta, auteur et illustratrice
Née en Pologne d’une mère française et d’un père polonais, Elzbieta vit et travaille à Paris. C’est une personne discrète aux talents multiples. Avant tout artiste plasticienne, elle est une grande illustratrice mêlant depuis vingt ans différentes techniques qu’elle garde secrètes et qui contribuent à la magie de ses livres. Cependant, elle considère que le livre est avant tout le lieu de l’écrit et pour cette raison, apporte beaucoup de soin à l’élaboration de ses textes. Résolument tournée vers l’enfance, pays que l’on s’empresse d’oublier trop vite selon elle, elle base ses livres sur sa propre vie d’enfant, tissée de langues, d’expériences et de lieux multiples. C’est l’objet du livre qu’elle a publié en 1997 aux éditions du Rouergue, « L’Enfance de l’art ». Elle a réalisé une trentaine de livres chez Pastel, dont « Flon-Flon et Musette » qui a fait le tour du monde.
« Chacun de mes albums illustrés est un petit théâtre. C’est comme cela que je conçois mes livres. Je suis le metteur en scène de mes histoires, l’architecte de mes théâtres, l’auteur et le décorateur de mes pièces. Le public que j’invite, celui auquel je m’adresse, ce sont les enfants. Depuis mon atelier, les coulisses où je suis à l’oeuvre, j’aime les imaginer absorbés dans ce que j’ai concocté à leur intention. »
Elzbieta.

Laure Rungette, metteur en scène et comédienne*
Laure Rungette fonde le Théâtre du Champ Exquis (TCE) en 1988 et mène dès lors une recherche artistique autour des enjeux théâtre/écriture/livre, plus spécifiquement auprès du jeune public et de la famille.
La compagnie TCE, reconnue pour son travail artistique, s’implante en 1996 à Blainville sur Orne (Au nord de l’Agglomération Caen la mer) soutenue par Le Conseil Régional de Basse-Normandie, le Ministère de la Culture, Direction Régionale de la Culture, Le Conseil Général du Calvados, la Ville de Blainville sur Orne.
Elle met en place les Saisons Exquises puis crée Ribambelle en 1999, le premier festival jeune public en Basse-Normandie. En 2006, le TCE est reconnu d’utilité communautaire et passe à l’Agglomération Caen la mer.
Après un parcours de comédienne à Toulouse, Paris, Caen, avec plusieurs metteurs en scène (Michel Chiron, Sasha Hourwich, Serge Nail…), Laure Rungette travaille durant deux saisons au Théâtre du Gros Caillou, CDNEJ, dirigé par Yves Graffey, en poursuivant sa formation universitaire à la Sorbonne Nouvelle, Paris III et professionnelle dans le cadre des AFR mis en place par La Comédie de Caen, CDN (avec Claude Yersin, René Loyon, Didier Bezace…).
En tant que directrice artistique du TCE, voici ses principales créations jeune public : Plus Loin, Le monde e(s)t moi, Dehors, Et quand le loup…, Là, en moi, Echos, lectures de poche, Roudoudou, Mes p’tits secrets, Même pas peur, La guinguette à Mam’zelle Violette, La légende oubliée et P’tit loup de mer, Fragments d’automne, Gare à vos plumes, Pique-assiettes…

Fred Hocké, scénographe
Plasticien, il travaille l’image, sous toutes ses formes : photographie, peinture, dessin, vidéo, animation, lumière, scénographie… A côté d’un travail de recherche personnel principalement tourné vers la pratique photographique et l’installation, il travaille depuis de nombreuses années pour le spectacle vivant. Il envisage l’image dans le spectacle vivant comme un acteur à part entière. Vivante elle aussi, l’image réagit, se transforme, accompagne au plus près ce qui se passe sans prendre le dessus. Ses différentes composantes (lumière, scénographie, vidéo) sont imbriquées et proposent en général un système autonome au service de ce qui se déroule sur scène.
Il collabore cette saison en lumière/scénographie/vidéo avec le Théâtre du Champ Exquis/Laure Rungette, Habaquq et Compagnie/Jérémie Fabre, Compagnie Silenda/Damiano Foa et la Compagnie Sans Soucis. Il est également co-directeur de la compagnie For want of a better.

 

Bernard Girault, créateur d’objets de papier et pop-up
De 1946 à 1950, Bernard étudie l’architecture à l’École des Beaux-Arts de Rouen. Après son diplôme, il se joint, en tant que graphiste-décorateur, à l’aventure théâtrale de Jo Tréhard. Il y participe très activement pendant plus de vingt ans (1950-1971). Ensuite, Bernard multiplie les activités ; d’une part il travaille au sein de l’Atelier d’A, qui organise des événements culturels à Caen de 1974 à 1982, d’autre part il est enseignant auprès des étudiants du Diplôme National des Arts et Techniques de l’Ecole régionale des Beaux-Arts de Caen et du Havre (jusqu’en 1996). Bernard est également co-créateur, en 1986, de Com & Graph, agence de scénographie et de graphisme. Depuis une vingtaine d’années, son travail est centré sur la volumétrie appliquée “POP UP” et il expose pour la première fois, à la Galerie Plein Cadre, atelier Joël Leloutre à Caen en juin 2004.

 

Alix Lauvergeat
« Principalement illustratrice, mais aussi graphiste, maquilleuse d’effets spéciaux, créatrice de marionnettes et de pop-up, Alix est tout simplement incapable de se cantonner à une seule pratique. Jonglant avec les supports et les techniques, elle développe son univers au gré de ses envies et des propositions. Ancienne (mauvaise) élève des beaux arts de Caen, elle est désormais illustratrice et graphiste indépendante et travaille aux ateliers intermédiaires.
Dans son travail d’illustration (dessin et volume), elle aime mettre en scène des situations dans lesquelles la réalité côtoie le rêve et l’imaginaire. Elle développe un univers énigmatique et burlesque très empreint de la culture britannique, en particulier de ce que l’on nomme «humour anglais». C’est dans cet humour sur le fil, cette atmosphère tragi-comique, qu’Alix aime évoluer. « 

Site internet: http://champexquis.jimdo.com/