Fiche Spectacle

M c'est comme aimer

Compagnie: Ches panses vertes
Création: 2008
Formes utilisées: pop-up, peinture et vidéo-projection
Age: Dès 3 ans
Durée: 30 minutes
Equipe artistique

mise en scène, scénographie et jeu Mila Baleva | scénographie Zlatka Vatcheva | lumières et régie Guillaume Hunout | musique et (12 et 13 octobre) régie Karine Dumont | accompagnement artistique Sylvie Baillon et Eric Goulouzelle | photos Véronique Lespérat-Héquet |

Type(s) de lieu(x): Lieu équipé
Argument

Quelqu’un est allongé et lit. Rien n’est encore écrit sur la page désespérément blanche. Tout reste à inventer… Alors surgit une tâche de couleur, comme un bain de soleil, un éclat de plaisir. Et si le miracle de l’amour tenait à d’infimes petites choses ? Il suffirait peut-être « d’étudier la trace d’un petit caillou qui tombe sur la surface de l’eau, l’oiseau en vol, le soleil qui s’échappe vers la mer ou parmi les pins et les lauriers de la montagne ». Sur les traces du peintre Juan Miró, Mila Baleva a conçu et interprète un spectacle qui traque cette part intacte du réel dont le nom est beauté. Une vague de sensations heureuses nous transforme et renverse notre vision de l’espace. La vie est là, simple et tranquille…

Les tableaux se succèdent comme autant d’éblouissements, mêlant papiers découpés, pop-up, peinture et vidéo-projection. La lumière, la musique, le mouvement sont des partenaires de jeu. Un pari confiant s’expose: celui de Mila Baleva, comédienne- marionnettiste, qui crée son premier spectacle dans le cadre d’un compagnonnage avec la compagnie Ches Panses Vertes. Spectacle sans paroles, travail sur l’attention, l’écoute, la sensibilité de la matière et de l’objet, « M c’est comme aimer » privilégie la relation intime avec les très jeunes spectateurs. Une quête pour les esprits curieux s’engage, portée par un regard lumineux et confiant.

Coproducteurs

Production déléguée | Le Tas de Sable – Ches Panses Vertes Pôle des Arts de la marionnette en région Picardie, Lieu compagnonnage marionnette
Co-production | Communauté de communes Bocage-Hallue, Corbie – Communauté de communes Val de Somme.
Le compagnonnage de Mila Baleva est financièrement soutenu par l’Union Européenne, dans le cadre de la Mesure 4-2.3, programme opérationnel cofinancé par le Fond Social Européen, principal instrument
financier de la stratégie européenne pour emploi.

Lieux de région parisienne dans lesquels a tourné ce spectacle :
Biographie des artistes

Mila Baleva est comédienne-marionnettiste.
En 1999 elle commence le théâtre dans un centre de jeunesse à Sofia, où elle travaille principalement sur des textes classiques – Tchékhov, Molière, Shakespeare…
En 2001 Mila commence ses études de marionnettes à l’Académie Nationale des Arts de Théâtre et de Cinéma (NATFIZ) à Sofia, en Bulgarie. Pendant quatre ans, elle explore plusieurs techniques de marionnettes – marionnettes à gaine, à fils, sur table, portées, théâtre d’ombres, théâtre d’objets. En Bulgarie elle joue dans quelques spectacles avant d’intégrer l`Ecole Nationale Supérieure des Arts de la Marionnette à Charleville-Mézières, en 2005.
Mila y apprend les arts plastiques (avec Jean-Luc Felix, Pascale Blaison), le mouvement (avec Claire Heggen et Jo Lacrosse), la voix (avec Alain Zaeppfel), l’interprétation
(avec Jean-Christophe Barbeau, Stéphanie Farison), la mise en scène et la dramaturgie (avec Jean-Louis Heckel, Sylvie Baillon et Philippe Minyana).
Elle travaille aussi avec Bruno Leone (marionnettes à gaines), Massimo Schuster (marionnettes à tringle traditionnelles), Théâtre Giramundo de Brésil (construction), Fabrizio Montecchi Théâtre Giocco Vita, Italie (théâtre d`ombres), Gavin Glover (marionnettes sur table et image projetée), ALIS (nouvelles technologies, animation et projection), Philippe Genty, Stephen Mottram (marionnette à fils), Alain Gautré (jeu clownesque).
A l’ESNAM, Mila joue dans deux spectacles: Ulica krokodili, mis en scène par Frank Soehnle (Figuren Teater Tübingen, Allemagne), et C’est l`anniversaire de Michèle mais elle a disparu, par Philippe Minyana. Toujours dans le cadre de l’école, Mila crée un solo C’est quand ça ce truc?, d’après un texte de Jean Cagnard et en 2008 elle mène son projet de fin d’études Eussi Snas (clown, marionnettes et objets).
Après sa formation Mila joue dans Capharnaüm (un spectacle mis en scène par Alain Gautré et produit par l’Institut International de la Marionnette) et
Les tréteaux de Maître Pierre (spectacle de marionnettes et musique de renaissance avec Ensemble NonPapa). Elle travaille également avec la compagnie Les Yeux Creux sur un spectacle jeune public dont la création est prévue pour 2014.
Mila est membre du Collectif Grand Réservoir – marionnettes et débordements, créé par la 7ème promotion { la sortie de l’ESNAM en 2008. Elle participe à quelques projets du Collectif – Surveille tes miches (commande du Théâtre Gérard Philippe et en collaboration avec La Nef Manufacture d’Utopies à Pantin), Les Uchroniks (commande passée au Tas de Sable-Ches Panses Vertes par les Communautés de Commune de Bocage-Hallue et de Corbie Val de Somme)
Entre 2009 et 2012 Mila vit en Bulgarie et participe à la création et au développement d’un lieu social et culturel (+TOVA) où elle est engagée à faire la programmation et l’organisation des évènements. Le lieu est principalement orienté vers l’art contemporain – design, peinture, cinéma, spectacles, livres, débats et ateliers artistiques.
Actuellement Mila Baleva est compagnonne au Tas de Sable-Ches Panses Vertes. Dans ce cadre elle crée M c’est comme aimer, elle fait des ateliers avec des scolaires et suit une formation à l’Université de Picardie Jules Verne – Production et diffusion du spectacle vivant.