Fiche Compagnie

Ches panses vertes

Présentation de la compagnie

Implantée à Amiens, en Picardie, la compagnie Ches Panses Vertes a été fondée en 1979. Dirigée depuis 1992 par Sylvie Baillon, la compagnie explore de multiples langages à travers la marionnette et l’acteur. Si elle travaille par la marionnette et avec les acteurs, elle crée aussi avec d’autres disciplines artistiques comme la photo, la danse, la vidéo et la musique sur le plateau. Le cœur du travail de la compagnie est l’écriture : textuelle et visuelle. Ainsi elle travaille avec des auteurs vivants en montant des textes déjà édités mais aussi, et de plus en plus souvent, en commandant des textes.

L’équipe de base se compose d’Eric Goulouzelle, interprète et constructeur des marionnettes de la plupart des spectacles et d’Yvan Lombard, concepteur lumière. Antoine Vasseur, scénographe et Sophie Schaal, costumière les ont rejoints en 2003. Etienne Saur, collaborateur de longue date de la compagnie disparu en juillet 2009, a marqué les créations de la compagnie de ses compositions de musique électro-acoustique.

Subventions, mécenat

Le Tas de Sable – Ches Panses Vertes est missionné par le Ministère de la Culture et de la Communication au titre du compagnonnage marionnette et est conventionné avec le Ministère de la Culture / DRAC Picardie, le Conseil Régional de Picardie, le Conseil Général de la Somme, le Conseil Général de l’Oise et Amiens Métropole.
Le Tas de Sable – Ches Panses Vertes est subventionné par le rectorat d’Amiens.

Adresse
Maison du théâtre
24 Rue Saint-Leu 80000 Amiens
France
Téléphone
03 22 921 932
Email
info@letasdesable-cpv.org
Site internet
http://www.letasdesable-cpv.org

Liste des spectacles de la compagnie

M c'est comme aimer

Quelqu’un est allongé et lit. Rien n’est encore écrit sur la page désespérément blanche. Tout reste à inventer… Alors surgit une tâche de couleur, comme un bain de soleil, un éclat de plaisir. Et si le miracle de l’amour tenait à d’infimes petites choses ? Il suffirait peut-être « d’étudier la trace d’un petit caillou qui tombe sur la surface de l’eau, l’oiseau en vol, le soleil qui s’échappe vers la mer ou parmi les pins et les lauriers de la montagne ». Sur les traces du peintre Juan Miró, Mila Baleva a conçu et interprète un spectacle qui traque cette part intacte du réel dont le nom est beauté. Une vague de sensations heureuses nous transforme et renverse notre vision de l’espace. La vie est là, simple et tranquille…

Les tableaux se succèdent comme autant d’éblouissements, mêlant papiers découpés, pop-up, peinture et vidéo-projection. La lumière, la musique, le mouvement sont des partenaires de jeu. Un pari confiant s’expose: celui de Mila Baleva, comédienne- marionnettiste, qui crée son premier spectacle dans le cadre d’un compagnonnage avec la compagnie Ches Panses Vertes. Spectacle sans paroles, travail sur l’attention, l’écoute, la sensibilité de la matière et de l’objet, « M c’est comme aimer » privilégie la relation intime avec les très jeunes spectateurs. Une quête pour les esprits curieux s’engage, portée par un regard lumineux et confiant….