Fiche Compagnie

JereM

Nom du ou des créateur(s)
JereM
Biographie du ou des créateur(s)
Ayant bien assimilé les contraintes d’une société capitaliste et flexible, JereM est un bouquet de services.
 
Chanteur (A.C.I) -Depuis 15 ans.
JereM joue depuis 2007 une conférence scientifique de chansons « JereM chante dans la douche » où l’image et le dispositif absurde et dérisoire a la part belle. En 2011, découverte des "Zéphémères" Il créé un nouveau spectacle solo sous la férule d’un Guru reconnu pour sa dangerosité artistique : Ignatus, avec lequel il co-réalise un CD (symbole et vestige d’un temps où la musique circulait sur support matériel).
 
Réalisateur et monteur : deux «vrais» métiers.
Insuffisamment cynique ou corrompu par une idéologie laxiste, il travaille pour des émissions TéVé de cinéma et de musique plutôt que pour la "Ferme célébrités". Il réalise en parallèle(s) des courts-métrages (primés), des clips et des captations de concerts pour des musiciens et des compagnies de cirque.
 
Musicien-
Il participe aux cabarets de la Crevette d’acier en 2009 et 2010 (et réalise leur captation). Il compose et joue pour le théâtre dans 2 créations de la Compagnie suisse Tohu Wa Bohu (et réalise leurs captations). Il compose de la musique à l’image pour des films d‘animations du Visiomatique et prochainement de Fafadji. En 2008, il est invité par le Festival Cas d’Rage pour une performance musicale.
 
Serial player
Privilégiant la scène, il enquille une centaine de concerts depuis 2008 puis a l’été 2010, avale les 4000 km d’un «Le Tour de France de la douche
» jouant le spectacle dans une vingtaine de villes.
Pourquoi dormir après tout ?..
Adresse
Label Adone
8 Rue Boyer 75020 Paris
France
Site internet
http://www.jerem.fr/
Contacts
diffusion : Emmanuelle SOLER - emmasoler@free.fr / 06 95 29 49 85

Liste des spectacles de la compagnie

H2ommes

H2ommes, c’est quoi?
Pour le situer, on a l’habitude de dire que H2ommes est un «ciné-concert » : le fil de l’histoire est tendu sur des projections vidéo accompagnées de musique, de chansons et de bruitages en direct. Mais nous avons l’humble prétention de penser qu’il va au-delà du ciné-concert car nous ne projetons pas un film sur un écran avec un musicien placé dessous ou à côté qui illustrerait l’image. Si le principe du ciné-concert est que la musique illustre l’image, est au service de l’image, dans H2ommes au contraire, tout est sur le même plan, l’image, comme la musique (ce qui le différencie donc d’un ciné-concert).
Il n’y a, en effet, pas de film au sens strict mais plutôt des péripéties/films d’animations – créés pour l’occasion et racontant un moment de la vie d’un personnage naïf – projetés sur une multitude de supports, matières, matériaux sur lesquels notre « bonhomme » prendra vie.
Je vous rassure, il y a bien un musicien….