Fiche Compagnie

Non Nova

Nom du ou des créateur(s)
Phia MENARD
Présentation de la compagnie

Fondée en 1998 par Phia MENARD avec l’envie de porter un regard différent sur l’appréhension de la jonglerie, de son traitement scénique et dramaturgique.
« Non nova, sed nove » (Nous n’inventons rien, nous le voyons différemment) en est un précepte fondateur.
Elle regroupe autour de ses projets pluridisciplinaires des artistes, techniciens, penseurs d’horizons et d’expériences divers. Ce n’est pas un collectif mais une équipe professionnelle dont la direction artistique est assurée par Phia MENARD.

Subventions, mécenat

La Compagnie Non Nova est conventionnée par le Ministère de la Culture et de la Communication – DRAC des Pays de la Loire, le Conseil Régional des Pays de la Loire, le Conseil Général de Loire-Atlantique et la Ville de Nantes. Elle reçoit le soutien de l’Institut Français et de la Fondation BNP Paribas. La compagnie est implantée à Nantes.

Biographie du ou des créateur(s)
C'est en découvrant le spectacle "Extraballe" de Jérôme Thomas en 1991 que naît
chez Phia Ménard le désir de se former aux arts et en particulier à la jonglerie.  Elle
suit des formations en danse contemporaine, en mime et en jeu d’acteur et bien sûr
en jonglerie. Dès 1994, elle étudie auprès du maître Jérôme Thomas, les techniques
de jonglerie et de composition, puis intègre la compagnie comme interprète pour la
création "Hic Hoc". C’est en parcourant les continents avec cette équipe qu’elle
nourrit dans les rencontres son désir d’écrire et aiguise son regard sur les formes
contemporaines de l’art. Artiste, improvisateur, elle est créatrice dans plusieurs
spectacles de la compagnie jusqu'en 2003 : "Le socle", "le Banquet", "Hioc", "4, qu'on
en finisse une bonne fois pour toutes...".
Parallèlement en 1997, elle suit les enseignements de «la pratique du danseur » et
interprète deux pièces courtes des chorégraphes Hervé Diasnas et Valérie Lamielle.
Elle fonde la Compagnie Non Nova en 1998. C’est avec le solo pour un jongleur et un
dispositif vidéo, "Ascenseur, fantasmagorie pour élever les gens et les fardeaux", créé
en 2001, qu’elle se fera connaître comme auteure. Soutenue pour sa démarche
singulière et personnelle, elle est invitée comme «artiste associée » pour trois
saisons à la scène nationale Le Carré à Château-Gontier (53). Elle y développe avec
son équipe et celle de la scène nationale, un travail scénique où l’image spectaculaire
de la jonglerie est remise en cause au bénéfice d’une nouvelle relation avec le public.
Naissent ainsi plusieurs créations et évènements :"Zapptime, rêve éveillé d'un
zappeur", la conférence spectacle "Jongleur pas confondre" avec le sociologue Jean
Michel Guy, "Fresque et sketches 2nd round", et les hors pistes : "Est-il vraiment
sérieux de jongler ?", "Ursulines Dance Floor", "Ursulines Mushroom Power". En 2005
et 2007, elle développe un travail autour de la notion « d’injonglabilité » et crée deux
pièces, " Zapptime#remix, » et « Doggy Bag » et deux formes cabaret, « Jules for Ever
» et « Touch it » avec le sextet Frasques.
C’est en 2008, que Phia Ménard, dévoile sa nouvelle identité et sa volonté de changer
de sexe. Son parcours artistique assume alors une nouvelle direction dans le projet
I.C.E. pour «Injonglabilité Complémentaire des Eléments». Elle crée le spectacle «
P.P.P » au Nouvelles Subsistances de Lyon après un travail de résidence qui l’amènera
du Cirque Jules Verne d’Amiens au Wits Theater de Johannesburg en Afrique du Sud.
Durant la saison 2009/2010, elle tourne le spectacle « P.P.P » en Europe et en
Amérique du Sud. Elle collabore au projet « Coyote Pizza » du collectif La Valise en
réalisant la performance « Iceman ». A l’invitation du Festival d’Avignon et de la
SACD, elle crée avec le poète Anne James Chaton, « Black monodie ».
L’année 2011 verra la création de deux nouvelles pièces du projet I.C.E :
«L’après-midi d’un foehn » et « VORTEX »
Adresse
CS 33744
5 Rue de Bruxelles 44300 Nantes
France
Téléphone
02 40 69 55 55
Site internet
http://www.cienonnova.com/
Contacts

phiamenard@cienonnova.com

Chargée de diffusion : Claire Massonnet : clairemassonnet@cienonnova.com

Liste des spectacles de la compagnie

L'Après-midi d'un Foehn - version 1

Combien de temps vit un sac plastique ? Entre la mélasse du pétrole et son utilisation, combien de temps ?
Rien, comparé au temps où il va errer sur la planète au gré des vents et des tourbillons.
Libérer ses mains, se tenir debout ou à l’envers, être l’objet de tous les mouvements.
Juste un bruit et la caresse de l’air.
Le dispositif de cette performance est celui d’une turbine simple permettant de créer un vortex. Les objets façonnés à partir de sacs plastiques évoluent dans l’espace réagissant au mouvement de l’air contrôlé par la protagoniste….