Fiche Compagnie

Les Bruits de la Lanterne

Nom du ou des créateur(s)
Catherine Morvan et Jean-Claude Oleksiak
Présentation de la compagnie

La compagnie Les Bruits de la Lanterne est née du désir de se faire rencontrer la musique improvisée, la littérature et l’image cinématographique au sens large (films muets, films d’animation, lanternes vives). Jean-Claude Oleksiak (musicien) et Catherine Morvan (comédienne et chanteuse) défendent la diffusion auprès des enfants d’oeuvres artistiques peu montrées. Ils sont persuadés qu’il faut nourrir l’enfant de ce qu’il y a de plus original et délicat. Dans un monde où tout s’accélère, ils aiment amener l’enfant, dès son plus jeune âge, à contempler et à rêver. Riche de son expérience en tant que comédienne auprès de Vincent Vergone, Catherine Morvan sait à quel point l’enfant en bas âge est sensible aux mots, à leur musicalité et leur poésie. Même s’il n’en comprend pas le sens, il la capte à l’endroit même où le poète désire l’adresser : ses sens.

Biographie du ou des créateur(s)
Jean-Claude Oleksiak : contrebasse Catherine Morvan : comédienne et chanteuse
Adresse
102 Chemin des Bourdons 93220 Gagny
France
Email
lesbruitsdelalanterne@gmail.com
Site internet
https://webmailfabricason.wixsite.com/b-d-l

Liste des spectacles de la compagnie

La campagne en secret

De grandes tentures de tissu blanc installées au-dessus et sur chaque côté de la scène, un petit objet motorisé avec une forte intensité lumineuse
se déplace lentement et met en ombre des branches, des herbes, des fleurs…
…tout un chemin de nature.
Dans le plaisir à ralentir le temps, percevoir le jour qui se lève,
la nuit qui s’installe, écouter le chant d’une rivière qui coule……

Un coquelicot crie dans l'orge bleu

Ce spectacle délicat propose un voyage au cœur de la nature, entre ombre et lumière, musique et poésie avec les mots ciselés de Jean Grosjean. Invité à ouvrir grand les yeux et les oreilles pour observer la féérie de la nature et de ce qui s’y cache, le spectateur se voit offrir un espace de contemplation. Les artistes rappellent qu’il est bon de prendre le temps de rêver à tout âge pour conserver sa capacité à s’émerveiller devant le beau. Un moment de grâce !…

Un petit hublot de ciel

La poésie de Jules Supervielle et la musique de la contrebasse invitent les spectateurs à se poser et à entrer dans une contemplation de la nature. La lanterne vive projette la lumière d’une aurore et c’est la vie animale qui commence. Un arbre se dresse puis se transforme en écrevisse qui s’efface dans le sable. Un oiseau s’envole et en se posant s’abandonne dans l’image d’un arbre sec, desséché par le temps. L’un après l’autre, les arbres, les animaux et les insectes font leur apparition avec leurs rythmes, leurs actions et leurs rencontres.
Le musicien soutient cette vie avec la richesse des sons de la contrebasse. Les poèmes de Jules Supervielle ouvrent encore un peu plus les portes de notre imaginaire. Prendre le temps de se poser devant « Un petit hublot de ciel », c’est se donner à la poésie de la nature, tout simplement….