Fiche Compagnie

Atipik

Nom du ou des créateur(s)
Elisabeth Algisi
Présentation de la compagnie

La Compagnie Atipik, créée à Charleville-Mézières, est axée principalement sur la création théâtrale par le biais de la marionnette pour le jeune public à travers des spectacles, des ateliers, des expositions.

Biographie du ou des créateur(s)

Titulaire d’une licence d’études théâtrales à Paris 8 et diplômée de l’Ecole  Supérieure Nationale des Arts de la Marionnette. En 1997, elle fonde sa compagnie de Théâtre de marionnettes : la Cie Atipik à Charleville-Mézières

 

Passionnée de littérature de jeunesse, elle a réalisé plusieurs spectacles pour le jeune public à partir d'albums ou conte,...
 
 
  • « Mr Croque, le loup au long bec » (1997),
  • « Chasse qui peut… » (2000) d’après P. Corentin .
  • « Boîte à malices » (2001) d’après J-L. Le Craver
  •  et P. Gay-Para
  • « Petit frère, petite sœur » (2003) d’après Elzbieta
  • "Histoire courte d'une goutte" d'après Beatrice Alemagna  (2005)
  • "A ton Tour"  d'après Grimm(2009)
  • "je sais plein de choses "(2011) d'après l'oeuvre d'Ann et Paul Rand (ed l'Ampoule)
  • "la nuit du visiteur" d'aprèsBenoît Jacques (2012)en partenariat avec le Centre de création pour l'enfance de Tinqueux

 

Elle a collaboré à plusieurs spectacles pour adolescents et adultes:
  • " l'Envolée" d'après B. Schulz - 2000
  • « Mamie Ouate en Papouasie » de J. Jouanneau - 2003
  • "Un jour ,il vit une pie " de Eun Young Kim-pernelle
Adresse
24 Rue de Castrice 08000 Charleville-Mézières
France
Téléphone
Elisabeth Algisi : 06 22 33 89 14
Email
cie.atipik@orange.fr
Site internet
http://atipik.over-blog.com
Contacts

Diffusion : Fanny Gaillard
cie.atipik@orange.fr

Liste des spectacles de la compagnie

Je sais plein de choses

Une intrigue.
Qu’est-ce que grandir ? Éprouver la joie mêlée à l’inquiétude, la jubilation, l’appréhension,
l’attente, l’énigme du vivant et de ce qui fait vivre.
La technique des papiers découpés utilisée par Paul Rand est ici revisitée par le théâtre de papier.
Privilégiant le rythme, le cadrage et les associations d’images, les tableaux se succèdent et se…

Pourquoi les fenêtres ont-elles des maisons ?

Dans ce nouveau spectacle de la cie Atipik, le dispositif scénique par sa simplicité (cartons, tasseaux, papier), évoque l’univers de la « construction en marche ».
Les comédiennes posent les fondations d’une maison idéale, concoctent une recette « fait-maison », élaborent des plans, déménagent et emménagent dans leur nouvel habitacle… Par un jeu de changement d’échelle, une maison–lettre apparaît puis tout un village… L’intrigue prend corps dans l’image d’un mystérieux docteur Charlip qui vient troubler le jeu des personnages…
La musique accompagne et souligne le caractère décalé, voire parfois onirique, de l’évocation de la maison intime ou universelle que chacun porte en soi….