Fiche Festival

Reims Scènes d'Europe

Période
Février
Présentation du festival

Décembre 2011 : les unes des journaux s’inquiètent. La crise de la dette dans la zone euro s’aggrave, plus sévèrement encore que la crise financière de 2008 déclenchée par la faillite de Lehman Brothers.
Pour nous, sonne comme un écho étrange : tandis que nous sommes en plein festival Reims Scènes d’Europe, il se peut que nous assistions à la fin de celle-ci. Nous nous battons pour un festival européen, au beau milieu d’une tempête. L’urgence, la menace, se font prégnantes. La prise de conscience est très forte, entre les spectateurs, les artistes, les compagnies invitées et les équipes accueillantes.

L’Europe s’est construite en réaction à la guerre, pour que les catastrophes du passé ne se reproduisent plus. Peu ou prou, la paix s’est maintenue, et depuis sa création, l’Europe a tenu son rôle. Mais soixante ans plus tard, émerge le sentiment d’un continent partagé qui nécessite de passer à une phase de construction politique, dans laquelle la conscience d’une opinion publique doit apparaître.
Quelque chose gronde. Des changements radicaux sont à venir.
L’utilité du festival Reims Scènes d’Europe est plus forte que jamais. Mais pas seulement. Toutes les occasions de rencontres européennes sont urgentes : nous savons combien les artistes sont heureux de se retrouver et d’échanger leurs expériences, leurs témoignages, leurs engagements.

Le spectacle vivant, qui est en prise avec le réel immédiat, est extrêmement poreux. Chaque artiste trouve en lui l’urgence et les outils pour répondre à la crise systémique qui est en train de nous dépasser.
C’est pourquoi cette saison, avons-nous choisi de ne pas mettre un pays à l’honneur – l’année dernière ce fut la Suède – mais de nous retrouver autour d’une thématique européenne transversale. Une façon d’enjoindre les peuples à s’unir, à se battre ensemble, pour une cause commune.

Avec toutes les structures accueillantes de Reims Scènes d’Europe – L’Opéra, la Cartonnerie, le Manège, la Comédie, Nova Villa, Césaré et le FRAC Champagne-Ardenne – nous avons décidé de réfléchir à un festival sous l’égide de deux mots : la frontière et l’exil.
Nous sommes heureux que nos propositions rassemblent, d’année en année, un public toujours plus nombreux. Nous espérons que cette nouvelle édition soit à la hauteur de vos attentes, vous surprenne encore et toujours, vous étonne, vous émeuve, vous enchante, vous emmène là où l’inattendu est un jeu tout autant qu’une matière à songer.

L’identité du festival Reims Scène d’Europe se précise, dans ce qu’elle rend bien compte de la diversité des écritures européennes, avec un mélange surprenant de grands textes classiques, de théâtre documentaire. Sans oublier les écritures chorégraphiques et performatives, toujours plus innovantes. Et la scène musicale, reflet vivant de ce que l’Europe peut offrir dans sa complexité. Que nous allions du côté de la danse, de la musique, de l’art contemporain, des marionnettes ou du texte : jaillit l’impression d’une fabrique rémoise de la modernité en mouvement.

Nous avons pu constater que nos efforts pour inscrire le festival dans les territoires de Champagne-Ardenne portent leurs fruits. La qualité et l’exigence des spectacles invités continuent d’élargir la notoriété du festival et de la région au-delà des frontières françaises. Le réseau Ypal, projet de rassemblement des jeunes spectateurs européens, en est l’illustration. Portrait d’une jeunesse curieuse, consciente de la force qui jaillit de l’union.

Nous grandissons avec Reims Scènes d’Europe. Soyons persuadés que les arts vivants sont à l’avant-garde d’une Europe à venir.
Votre attachement au festival, votre fidélité, en est la promesse d’espoir.

Âges concernés
notamment très jeune public et jeune public
Adresse
c/o La Comédie de Reims
3 Chaussée Bocquaine, 51100 Reims, France
France
Téléphone
+33 (0)3 26 48 66 95
Site internet
http://www.scenesdeurope.eu